Historique

Le dojo zen de l’Avallonnais existe à Asquins depuis 2013. Certains de ses membres ont commencé la pratique de zazen dans le dojo de Francis et Josiane Baudart à Avallon, eux-mêmes disciples de Maitre Deshimaru qui est venu enseigner le zen en France et dans d’autres pays européens dans les années 60.

1975 : un petit groupe de moines bouddhistes zen s’installe au Moulin de Soeuvres . Ce lieu devient le premier Temple zen soto de province de Maître Deshimaru. Il lui donne le nom de « DAI JO ZENJI ».
1977 : Francis et Josiane Baudart , disciples de Maître Deshimaru , acquièrent une maison à Soeuvres dans l’idée de vivre un jour auprès de Sensei.
1979 : le projet du temple en Avallonnais est abandonné car sa capacité d’accueil est insuffisante. C’est à la Gendronnière, près de Blois, que Maître Deshimaru fondera un grand ensemble pour la pratique et l’enseignement du zen.
1982 : mort du Maître Deshimaru. Francis et Josiane continueront à vivre dans le nord et à diriger le temple « HOKU FUSU ZENJI ».
1993 : Francis et Josiane, à la retraite, viennent s’installer à Soeuvres, puis déménagent à Avallon en 2004.
2005 : ils aménagent un dojo dans leur propriété, et proposent aux Avallonnais la pratique du zazen.
Petit à petit, les membres de la sangha asquinoise actuelle se mettent à fréquenter assidûment le dojo.
2012 : Francis et Josiane partent dans le Cantal pour participer à la fondation du Centre Zen de Lanau.
Les pratiquants avallonnais, n’ayant plus de lieu réservé au zazen, s’organisent pour se réunir dans la cave de l’une des pratiquantes.
Après ce dojo transitoire naît le projet du dojo d’Asquins. Les efforts déterminés de tous permettent de transformer un bâtiment désaffecté que possédait l’une des pratiquantes en un lieu agréable et propice à la pratique.
On décide de créer une association pour la pratique de zazen et de la nommer « Dojo Zen de l’Avallonnais » en souvenir de Francis et Josiane BAUDART.

              Maître Deshimaru. Dessin de Patoko

Josiane Baudart

Dojo de l'avallonnais

Pratique de zazen dans le dojo

Francis Baudart